Apprenez le massage cardiaque pour sauver des gens

massage cardiaque pour sauver la vie

Un arrêt cardiaque peut arriver à n’importe qui et à tout moment. Face à une victime, il est vrai que la première chose que l’on doit effectuer sera de contacter le service de secours, mais en attendant leur arrivée, on peut faire quelques choses pour aider la personne à retrouver rapidement. De plus, nous n’avons que 3 minutes pour le sauver. Une fois que ce délai est dépassé, des lésions cérébrales irréversibles peuvent apparaitre. La meilleure solution pour aider une victime d’arrêt cardiaque est le massage cardiaque. Ainsi, pour que l’on puisse sauver notre entourage, il est plus que nécessaire de l’apprendre et surtout de le maitriser. Pour vous aider, voici quelques conseils.

Quand pratiquer le massage cardiaque ?

De manière générale, il faut pratiquer le massage cardiaque. quand vous êtes en face d’une personne qui a perdu subitement connaissance. Cependant, avant de pratiquer le massage, il est tout d’abord bon de vérifier l’absence de saignement et la présence du pouls carotidien. En effet, si vous ne constatez pas de pouls au niveau de l’artère du cou, vous ne pouvez pas procéder au massage, car la personne se trouve surement en état d’arrêt cardio-respiratoire. Par ailleurs, il est aussi important de prendre note l’heure exacte où la victime a eu l’arrêt cardiaque. Ensuite, vous allez contacter le service de secours et lui expliquer ce qui est arrivé. Pour réaliser le massage, n’hésitez pas à demander de l’aide à un tiers. Vous en aurez certainement besoin.

Le massage cardiaque chez les adultes

Réaliser le massage cardiaque est un geste que tout le monde doit savoir. Cependant, il est tout de même bon de noter que le principe n’est pas le même chez un adulte et un enfant de moins de 8 ans. Pour sauver la vie d’un adulte, commencez par l’allonger sur le dos et sur un plan dur. Retirez ses vêtements hauts et tout ce qui pourra l’empêcher à respirer correctement. Mettez-vous ensuite à ses côtés, de manière à ce que vous puissiez voir les mouvements de sa poitrine et entendre le soufflement de sa bouche. Pour trouver la zone, placez l’un de votre majeur à la base du sternum et l’autre dans le creux de plexus solaire. Par la suite, joignez vos deux pouces pour trouver l’endroit. Une fois que vous avez trouvé la position idéale, superposez vos deux mains, et compresses. L’idéal sera de réaliser au moins 90 compressions par minute, d’une profondeur de 4 cm environ.

Le pratiquer chez l’enfant

Chez un enfant, le principe est presque le même. Seulement, étant donné que la victime est encore très fragile, mieux vaut n’utiliser qu’un seul doigt. En ce qui concerne la fréquence, contrairement à ce que l’on pense, cela est plus élevé. En effet, si la victime est un enfant, vous devrez réaliser 120 compressions par minute. Et s’il s’agit d’un bébé, cela est de 140 compressions par minute. Mais bien évidemment, il ne faut pas compresser de toute votre force, pour ne pas lui faire du mal. En outre, sachez que vous pouvez aussi alterner le massage avec l’insufflation. Toutefois, ne soufflez pas trop fort, les poumons des enfants sont très fragiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *