Que doit-on savoir de l’installation de pompe à chaleur dans le 91 ?

installation

Actuellement, la pompe à chaleur connaît un véritable succès auprès des consommateurs. Les raisons sont simples : il s’agit d’un dispositif qui permet de réaliser des économies car il réduit considérablement la consommation électrique. Ce mode de chauffage est aussi écologique car son fonctionnement requiert en grande partie des énergies puisées dans la nature. Elles sont vertes, renouvelables et gratuites. Mais l’installation pompe à chaleur 91 est une opération qui n’est pas facile. Voici ce qu’il faut connaître.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La PAC ou pompe à chaleur est un système constitué de plusieurs éléments et qui a pour mission d’assurer le chauffage dans un foyer. Les modèles mixtes peuvent également garantir la climatisation en période de forte chaleur.

Comprendre son fonctionnement est indispensable avant de discuter de l’installation pompe à chaleur 91. Il s’agit d’un système qui puise les énergies nécessaires pour son fonctionnement dans un environnement naturel. La source exacte peut être l’eau, l’air ou le sol. Pour chauffer la maison, il transforme d’abord ces énergies puis les diffusent à travers d’équipements comme le sol chauffant, etc.

En principe, il y a trois grandes familles de pompes à chaleur. Ce sont :

  • les PAC géothermiques qui puisent la chaleur dans le sol ;
  • les PAC aérothermiques qui puisent la chaleur dans l’air ambiant ;
  • et les PAC hydrothermiques qui puisent la chaleur dans l’eau d’une nappe phréatique.

Que faire avant l’installation d’une PAC ?

Comme il existe plusieurs types de pompe à chaleur et qu’ils utilisent des technologies variées, il n’est donc pas facile de faire le choix du modèle à faire installer. De plus, tout ne peut pas forcément convenir à une habitation. Il faut alors prendre le temps de faire une étude du projet d’installation de la pompe à chaleur dans le 91. Cela permet de mieux déterminer le type de système adapté aux besoins, à la configuration du logement et à son emplacement.

Il est nécessaire de noter qu’une pompe à chaleur ayant un dimensionnement non convenable à l’habitation pourrait impacter les performances de l’installation en entier. Au pire, l’installation ne pourrait réaliser d’économies d’énergie comme convenu.

Il est alors nécessaire de contacter un professionnel pour réaliser un bilan au préalable. Son expertise et ses expériences vont lui  permettre de connaître le type d’installation de PAC convenable au logement. Il fera des études techniques diverses qui devront également lui conduire à l’établissement d’un devis. Les résultats de ses analyses permettront aussi de définir les travaux nécessaires à faire avant la mise en place d’une PAC. Habituellement, c’est l’isolation qui est à voir de près.

Comment choisir la PAC ?

Pour choisir la pompe à chaleur, il est avant toute chose nécessaire de bien déterminer les besoins. Tout en dépend. Il est également nécessaire de voir de près les contraintes techniques imposées par l’habitation. Les modèles les plus faciles à installer sont les PAC aérothermiques. De plus, sa mise en place est peu couteuse par rapport aux deux autres. Toutefois, ils sont plus recommandés dans les régions ayant un climat tempéré et surtout, un  hiver doux.

Pour l’installation de pompe à chaleur 91egéothermiques, il y a quelques contraintes techniques à connaitre. Ces PAC nécessitent un espace suffisant dans le sol pour la pose de capteurs verticaux ou horizontaux.

Pour ce qui est des PAC hydrothermiques, il faut essentiellement disposer d’une ressource d’eau suffisante à proximité du terrain. Cela peut être une nappe phréatique, un forage, etc. Faute de cela, la mise en place de ce type de PAC est catégoriquement impossible.

Outre ces éléments importants qu’il faut savoir à l’avance, des critères particuliers au système de chauffage sont aussi à voir. Sachant que l’objectif de l’installation d’une pompe à chaleur est d’avoir la possibilité de réduire les dépenses en matière d’énergie et donc de faire des économies. Ainsi, il est crucial de faire le bon choix de la PAC. Pour ce faire, il faut se concentrer sur le rendement du système. Un indicateur permet justement de le savoir. Il s’agit du coefficient de performance ou COP. Pour le calculer, il faut se baser sur le rapport entre l’énergie que l’ensemble produit et l’énergie électrique utile pour son fonctionnement.

Le COP est habituellement situé entre 3 et 5 soit de 3 à 5 kWh pour 1 kWh d’électricité consommé. Alors plus le chiffre affiché est élevé, plus il y a de possibilité de réaliser des économies énergétiques.

Hormis le COP, la marque, le modèle, etc., peuvent aussi changer les donnes.

Les aides financières relatives à l’installation d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur dans le 91, quel que soit le type et le modèle représente toujours un investissement important. Elle reste cependant, une des solutions les plus efficaces pour faire des économies d’énergie et pour préserver l’environnement. Alors, pour motiver les citoyens à s’en servir, l’Etat a mis en œuvre des dispositifs d’aides divers. Il y a également des organismes qui mettent en place des mesures incitatives. En voici quelques exemples :

  • la TVA à taux réduit de 5.5% ;
  • MaPrimeRenov’ pour les PAC air/eau ;
  • l’ANAH ou aide de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ;
  • les Certificats d’Economies d’Energie ou CEE ou les primes énergies ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • et les aides locales.

Chacune de ces subventions a ses propres spécificités. Certaines ont un plafond et d’autres sont destinées à des catégories de foyer particulières. Il est alors important de bien s’en informer avant l’achat même de la pompe à chaleur.

En outre, dans la plupart des cas, l’installation de la PAC ne permet pas non plus de bénéficier d’une aide que si elle a été réalisée par un professionnel disposant d’une certification RGE. Il est donc important de vérifier ce document avant de signer le contrat d’installation avec le professionnel. Celui-ci doit aussi avoir une couverture d’assurance pour couvrir son travail en cas de souci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.