Lecture rapide : la méthode pour lire plus vite

Lecture rapide bien plus qu'une passion

La lecture est une activité passionnante. Elle permet de nous instruire et de nous plonger au cœur d’une histoire souvent surréaliste. Et pourtant, on manque souvent du temps pour lire de nombreux bouquins. Il est tout de même possible de faire la lecture rapide en utilisant une méthode plus efficace. Voici alors les détails.

Lecture rapide : la méthode pour lire plus vite avec la SMART

Tout comme les activités qui nous passionnent et comme les responsabilités que l’on doit entreprendre tous les jours, il est important de se fixer des objectifs. Certes, la méthode SMART peut être aussi appliquée en lecture. Si on considère la lecture rapide : la méthode pour lire plus vite comme un indispensable, il est donc utile de lire rapidement. Il faut donc utiliser la méthode SMART pour atteindre des objectifs avec la lecture rapide. On doit avoir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels. L’idée est donc d’apprendre à lire plus vite en se focalisant sur sa motivation. Il faut être spécifique en réfléchissant à ce que l’on pourra en faire une fois la lecture terminée. Il peut s’agir d’un livre sur la science ou bien d’un roman policier. En tout cas, la lecture permet de renforcer ses connaissances sur une chose ou sur un sujet spécifique. Ainsi, l’important ce n’est pas forcément la vitesse mais la direction. Ensuite, il faut mesurer sa vitesse de lecture pour ensuite atteindre un temps de lecture rapide. Par exemple, en sa possession, il y a un livre de 200 pages, il faut le lire pendant 2 jours uniquement. Pour cela, il va falloir organiser son emploi du temps pour la lecture rapide. Ainsi, pour la lecture rapide : la méthode pour lire plus vite est la méthode SMART.

S’entrainer à lire plus vite

Lire est une chose, comprendre en est une autre. Et pourtant, il faut réussir les deux à la fois. On ne peut pas lire un livre sans comprendre le sens ni l’histoire qui s’y raconte. Il est important de se fixer les bons objectifs en commençant par s’entrainer tous les jours. Bien entendu, la lecture rapide peut vite épuiser les yeux mais avec l’habitude, on pourra toujours s’en sortir. Lire plus vite fait partie des compétitions organisées par la fédération française de lecture rapide. Pour être gagnant, il faut être rapide et être conscient des enjeux. Il faut aussi s’entrainer à lire plus vite car c’est grâce à l’entrainement que l’on pourra progresser et ainsi espérer être le meilleur lecteur. Certains y arrivent en 10 min mais cela dépend du nombre de pages tandis que d’autres n’y parviennent qu’après une ou deux heures. Il faut alors mesurer la vitesse de lecture et progresser jusqu’à ce qu’on atteint un bon record. Lorsqu’une fois qu’on maitrise la rapidité, il ne reste plus qu’à doubler sa vitesse de lecture. Concernant les autres techniques de lecture, il est conseillé de supprimer la petite voix, d’élargir son champ de vision afin de lire plus de mot à la fois. Enfin, il faut présenter mot après mot grâce à un outil que l’on nomme tachistoscope. Cela évitera les pauses, les relectures ou bien les mouvements oculaires.

Faire un suivi de sa progression

Une fois qu’on a maitrisé la méthode SMART et qu’on s’est bien entrainé, il ne reste plus qu’à tester sa vitesse de lecture ainsi que sa progression pour connaitre ses chances de remporter le championnat du monde de lecture rapide. Pour atteindre cet objectif, il faudrait faire un suivi régulier de sa performance et de sa progression dans la lecture rapide. Ainsi, la rapidité, la mémorisation et la compréhension font partie des objectifs à atteindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *