Entretien et rénovation d’une toiture en chaume

Avoir un toit en chaume est un rêve dû à un film ou dessin animé regardé pendant l’enfance. Actuellement, les toits en chaume reviennent à la mode. C’est une toiture écologique et elle est une bonne isolante. Elle couvre le bruit des pluies. Elle n’a pas besoin d’une isolation thermique non plus.

Caractéristique d’un toit en chaume

Couvrir un toit en chaume nécessite un entretien régulier. Il se salit en fil du temps. Les mousses, les algues, les feuilles… prennent place sur notre toit et ils l’enlaidissent. L’entretien d’un toit en chaume, à part de lui donner sa beauté d’origine, prolongera sa durée de vie. Les algues et la mousse empêchent le toit de se sécher rapidement. Ça va ramollir le chaume et entraîne une infiltration sur la toiture. Elle n’assurera plus la protection de la demeure. En plus, les algues et la mousse donnent une couleur verte qui n’est pas jolie à voir sur le toit.

Les feuilles d’arbre tombées sur le toit vont s’accumuler, elles resteront là. Et se sècheront sous le soleil. Après la pluie, elles vont se dégrader sur notre joli toit. La partie sous les feuilles dégradées se moisira. La moisissure s’épaissira et là, une infiltration du toit se produira.

L’entretien des toits en chaume

Pour allonger la durée de vie de notre toit en chaume, il faut enlever la mousse ou faire le démoussage. Cette action se fait manuellement à l’aide d’une brosse. Pour que cette tache soit bien faite, le mieux est de faire appel à un professionnel en toiture tel que ce couvreur dans le 95. Pour cela, les couvreurs éliment d’abord la mousse avec la brosse. Puis, ils nettoient avec de l’eau. À la fin, ils pulvérisent du produit contre la mousse. Ce produit va éviter la réapparition de la mousse.

Les algues aiment aussi envahir les toits en chaume. Elles entraînent une humidité durable au chaume. Du coup, le toit protège moins contre les conditions climatiques. Pour enlever les algues, les couvreurs retirent une couche de paille envahie par les algues. Puis, ils traitent le toit avec du produit conçu spécialement pour lutter contre elles.

Pour enlever les feuilles mortes, les couvreurs nettoient avec du balai. Ils retirent et remplacent la couche de chaume moisie par les feuilles.

Comment rénover un toit de chaume ?

Pour rénover un toit de chaume, il y a plusieurs méthodes selon le budget et l’état de la toiture. La méthode la plus utilisée est de faire le repiquage. Les couvreurs enlèvent la partie extérieure qui est endommagée. Après, ils rajoutent du nouveau chaume au-dessus pour couvrir l’ancienne toiture qui est encore en bon état. Ils mettent le chaume au même niveau puis ils terminent le repiquage par renforcer le fil de fer qui maintient le chaume.

L’autre méthode est le remaniage. Les couvreurs nettoient le toit puis posent de nouveaux chaumes sur les parties qui ne sont plus épaisses. Cette méthode est utilisée surtout après le passage des grands vents.

La dernière méthode est le recouvrement. Après avoir nettoyé, les couvreurs posent tout de suite un nouveau toit de chaume sur l’ancien. Cette technique n’est pas bien, car la vieille toiture, qui, déjà, n’est pas très solide entraînera toute la toiture à s’écrouler.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *