Tout savoir sur la presbytie

Tout savoir sur la presbytie

Parmi les défauts de l’œil, il y a la presbytie. La plupart des gens commencent à en remarquer les effets vers l’âge de 40 ans, lorsqu’ils commencent à avoir de la difficulté à voir clairement les petits caractères. On ne peut pas échapper à la presbytie, même sans n’avoir jamais eu de problème de vision auparavant. Plus de détails dans cet article.

Les causes de la presbytie

Bien que la presbytie soit un changement normal dans les yeux avec l’âge, il ne faudrait pas l’ignorer tant il est difficile à cacher. Elle réduit la qualité de vie et la productivité des gens.

La presbytie se produit lorsque le cristallin de l’œil commence à raidir, de sorte qu’il est moins capable de se concentrer lorsque l’on regarde un objet de près. Pour cause, la lentille à l’intérieur de l’œil s’épaissit progressivement et perd en flexibilité. Cela est dû à des changements au niveau des protéines de la lentille, mais aussi dans les fibres musculaires qui entourent cette dernière.

Les symptômes de la presbytie

Ce qui pourrait alerter sur la presbytie c’est lorsqu’on est obligé de tenir son smartphone, un livre ou tout support de lecture loin des yeux pour pouvoir mieux voir les inscriptions. Toutefois, plus un objet sera éloigné, plus il paraîtra plus petit. D’un point de vue optique, il est donc illogique d’éloigner les objets pour les voir plus clairement. Cela ne constitue pas donc une solution viable pour sa vision.

Si malgré tout, il est possible de voir les objets à une distance raisonnable, cela n’est pas sans risques pour la santé. En effet, les maux de tête et la fatigue oculaire ne sont pas en reste. Ainsi, la lecture et d’autres opérations sollicitant la vision peuvent s’avérer fastidieuses et peu confortables.

Les traitements à la presbytie

La presbytie peut être traitée grâce à diverses solutions. Il y a les lunettes, les lentilles de contact et l’intervention chirurgicale. Il est à noter que les frais liés à ces traitements sont pris en charge par toute mutuelle optique.

Les lunettes

Les lunettes avec verres progressifs sont la solution privilégiée pour traiter la presbytie. Ces lentilles multifocales sans ligne offrent une excellente vision à toutes les distances. Un autre traitement de la presbytie, ce sont les lunettes avec lentilles bifocales bien qu’elles offrent une gamme de vision plus limitée.Les lunettes de lecture sont un autre choix. Elles se portent uniquement lorsque c’est nécessaire.

Les lentilles cornéennes

Les personnes atteintes de presbytie peuvent opter pour des lentilles de contact multifocales, disponibles en matériaux perméables au gaz ou à lentilles souples. La monovision est aussi une solution envisageable. Dans ce cas, un œil porte une lentille pour la vision de près tandis que l’autre présente une correction pour la vision de loin. Le cerveau apprend donc à favoriser un œil ou l’autre suivant la tâche visuelle.

La chirurgie

Pour ceux qui ne veulent pas porter de lunettes ou de lentilles cornéennes pour traiter la presbytie, un certain nombre d’options est disponible. Entre autres, il y a l’implantation d’une incrustation cornéenne. Celle-ci augmente la profondeur de mise au point de l’œil traité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.